Dans Mossoul libérée, Daech tire à vue sur des civils pour les empêcher de fuir

Dans la ville de Mossoul libérée dimanche 9 juillet par l’armée irakienne, les derniers djihadistes de l’organisation terroriste Daech ont tiré à vue sur des civils pour les empêcher de fuir.

Plusieurs snipers de l’organisation terroriste, acculée dans quelques poches de la vieille ville de Mossoul, ont tiré à vue sur des civils qui tentaient de fuir les combats.

La reconquête de la ville de Mossoul s’est opérée en plusieurs phases. Les forces irakiennes ont pénétré dans la vieille ville il y a trois semaines. Le 22 juin 2017, les terroristes de Daech ont détruit la mosquée Al-Nouri d’où le chef de l’organisation, Abou Bakr El-Baghdadi avait proclamé la naissance de leur « califat » en 2014.

 

La deuxième ville d’Irak a été prise par les terroristes en 2014. Trois ans après, il ne reste pratiquement rien de cette ville, détruite à 95%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *