« Islamisation croissante de la France », une formule erronée, bien loin de la réalité.

« Si ça continue, dans 20 ans il y aura plus de musulmans que de chrétiens en France ».

« On est envahi, ils sont plus nombreux et se reproduisent plus vite que nous vrais français ».

Ces propos font froid dans le dos. Dans l’imaginaire collectif, la place de l’Islam en France fait peur.

C’est d’ailleurs ce que montre la vidéo de France info publiée en live sur Facebook :

 

Loin des stéréotypes, les musulmans ne représentent… que 7,5% de la population !

Souvent à la une des journaux, des plateaux télévisés, les musulmans sont devenus les stars des JT, ce qui est loin d’être un avantage. Leur médiatisation engendre une perception souvent erronée, la preuve dans la vidéo ci-dessus. La question de l’islam, constamment au coeur des débats, est devenue une question politique majeure durant cette dernière décennie. L’extrême droite, jamais bien loin, en profite pour amplifier les polémiques et ne cesse d’alimenter cet imaginaire.

Bien sûr, avec un taux de natalité plus élevé dans les communautés musulmanes ou chez les migrants de confession, le nombre de musulmans en France et dans le monde évolue, mais il faudra quand même des millions et des millions d’années pour que « 60% des français soient musulmans ». Car oui : selon les estimations Global Religious Futures, en 2050, les musulmans ne représenteront que… 10,9% des français.

Méfiez-vous, ce n’est pas parce que vous les « voyez de partout » qu’ils sont plus nombreux ! D’ailleurs comment les percevez-vous ? Parce qu’ils sont différents ? Bronzés ? Habillés différemment ? Que de clichés !

Source: The Future of World Religions: Population Growth Projections, 2010-2050

Pour les allergiques à la diversité, rassurez-vous, les musulmans ne représentent aujourd’hui que 7,5%* de la population, soit environ 3,5 millions de personnes. Autrement dit, le jour de l’invasion n’est pas encore arrivé.

Alors, avouez, ces chiffres vous réconfortent un peu, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *